Un été qui effraie les passagers

http://bit.ly/1xcboq8
http://bit.ly/1xcboq8

En 3 mois, 4 avions se sont crashés, deux l’ont évité de justesse, et plus de 700 personnes sont mortes. Trois des avions se sont crashé la meme semaine, entre le 17 et le 24 juillet. L’été n’est pas fini, et pourtant, déjà des touristes ont peur de reprendre l’avion.

En Roumanie, un avion médical faisait la route Bucharest – Oradea le 20 janvier 2014. Il n’est jamais arrivé à destination. Il s’est crashé dans les montagnes d’Apuseni, non loin de Cluj-Napoca. L’avion tranportait un organe pour un patient à Oradea, et une équipe médicale. Deux personnes sont mortes, notamment le pilote. La police a eu du mal à localiser l’avion, avant d’enfin intervenir dans des lieux difficilement accessibles, où il neigeait et la température descendait à -20°C.

Il y a eu aussi cet avion qui transportait des touristes avait malheureusement été pris pour cible en Ukraine. Un autre s’est crashé au nord du Mali, à cause d’une tempête de sable (était ce vraiment imprévisible et inévitable ?). Récemment, un avion est également tombé à Taiwan. Enfin, il y a toujours cet avion dont on ne parle plus, qui s’est apparemment noyé dans la mer indienne. Nous oublions aussi ces deux avions qui ont eux failli entrer en collision sur une piste d’atterrissage en Espagne.

Nous pouvons donc compté cinq avions minimums, et plus de morts. Le tapage médiatique incite à ressentir ce sentiment de frayeur. Cela pourrait nuire au marché aérien. Néanmoins, les routes terrestres restent les moins sûres.

En France métropolitaine, sur l’année 2013, 3 268 personnes sont mortes. Cela reviendrait à une moyenne de 272 morts par mois. Ceci vaut seulement pour un pays alors que les accidents d’avions valent pour le monde entier. Si vous prenez tous les accidents de la route de tous les pays, nous arriverons facilement à plus de 700 morts par mois.

Evidemment, un crashage d’avion est beaucoup plus impressionnant. Une disparition encore plus. Les citoyens se demandent souvent comment il est possible de perdre un avion. Parfois, nous nous demandons d’ailleurs s’il ne s’agit pas d’un coup monté des grandes puissances. Comment est il possible de perdre un avion alors que la technologie permettre de les localiser, notamment via les radars et les contacts radios. Nous pourrions aussi nous demander ce que les compagnies aériennes et nos gouvernements font pour faire tomber autant d’avions pendant un été.

Les avions pour les Etats Unis eux sont censés être bien protégé. Les autorités américaines demandent aux passagers de se rendre à l’aéroport une heure plus tôt que d’habitude pour contrôler leurs appareils électroniques, gsm compris. Ceux-ci doivent être en ordre de marche et posséder assez de batterie pour pouvoir être allumé devant un employé.

A noter également que les avions à destination d’Israel sont généralement annulés.

Sinon, il reste toujours les voyages en train, lesquels nous n’avons pas encore beaucoup entendu parler cet été.

Advertisements